Le prochain comité se déroulera le mardi 4 juillet 2017 à l'espace du Val de Gif (place du chapitre).

mardi 3 novembre 2015

Oscar et le secret des lettres

Auteur : Susie Morgenstern
Illustrateur : Amélie Graux
Éditeur : Nathan
Date de parution : Septembre 2015
ISBN : 9782092557938

Résumé et analyse : 

Oscar pour ses 2 ans reçoit 26 lettres aimantées. Il perçoit leur potentiel et peut lire quelques mots simples mais il ne connait pas encore leur "secret". Pour ça, il lui faudra apprendre à lire ! La première étape arrive justement : l’entrée en maternelle.

Oscar est attachant par sa soif d’apprendre et ses jolis traits dessinés par Amélie Graux. Mais je n’ai pas adhéré car les deux sujets traités ne me semblent pas aller de pair : l’entrée en maternelle et l’apprentissage de la lecture. J’aurais trouvé plus cohérent que l’album parle d’une entrée en CP.

Caroline C. -Médiathèque de Briis Sous Forges

En route !

Auteur : Hector Dexet
Éditeur : Amaterra
Date de parution : Septembre 2015
ISBN : 9782368560808

Résumé et analyse : 

Un album coloré sur les moyens de transport pour les tout-petits, avec des « fenêtres » à manipuler. Simple et ludique, il présente à la fois des véhicules de la vie quotidienne (voiture, vélo, train) et d’autres plus surprenants comme le parachute ou la montgolfière. Sûrement un trait d’humour de l’auteur car on ne nous parle pas du bus par exemple, mais on mentionne le dirigeable (mais qui se déplace encore en dirigeable de nos jours??).

Cherche et trouve Max Lapagaille

Auteur : Jan Von Holleben
Éditeur : Didier jeunesse
Date de parution : Septembre 2015
ISBN : 9782278081776

Résumé : 

C’est un livre-jeu très original car il a été réalisé à partir de photos de plus de 250 enfants, déguisés, placés dans un décor fourmillant de détails. Le but du jeu est de retrouver Max, qui est à la poursuite de la voleuse Miss X. Il est accompagné par 6 acolytes qu’on pourra s’amuser à rechercher aussi. On trouve dans l’album plusieurs univers foisonnants et très imaginatifs en doubles-pages, entrecoupés de pages « gros plan » qui sont l’agrandissement d’une zone de la page précédente. Si ce grossissement est intéressant pour admirer le superbe travail de l’auteur/photographe, il n’est pas évident de comprendre que son rôle s’arrête là. Car en effet au début de l’album les consignes nous disent que Max et ses amis figurent sur toutes les pages, mais il faut en réalité comprendre toutes les pages sauf « gros plan ».

Analyse :

A la fin, on nous propose une bonne vingtaine de questions d’observation complémentaires qui nous incitent à retourner regarder tous les détails du livre. Certaines questions sont très difficiles et peu claires car selon la page qu’on regarde plusieurs réponses sont possibles. Il aurait été plus clair que les questions figurent directement sur la page concernée.
En conclusion je dirais que c’est un album graphiquement très intéressant mais dont la partie « jeu » n’est pas suffisamment claire.

Caroline C. - Médiathèque de Briis Sous Forges
 
Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

A pas de loups

Auteur : Germano Zullo
Illustré par un collectif d’illustrateurs
Éditeur : A pas de loups
Date de parution : novembre 2014
ISBN : 9782930787091
Âge : à partir de 8 ans

Résumé :

Un long poème qui se lit comme une histoire : le loup s’adresse à une petite fille en faisant son autoportrait de bête parfois féroce, parfois farfelue, parfois légendaire, parfois contemporaine, toujours poilue et souvent affamée. Comment l’histoire finit ?... Par la réponse de la petite fille.

Analyse :

Le loup fascine. Ici, il est croqué de 42 façons différentes, dans un style propre à chacun des 42 artistes. Le texte fait le lien. On rit, on a peur. A exploiter de mille façons ou juste pour le plaisir.

MDN Les Ulis

Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

Moi, Grand toi, Petit

Auteur : Lilli L’Arronge
Éditeur : Didier Jeunesse
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782278081899
Âge : 2 ans

Résumé :

Le quotidien d’un parent et de son enfant, jouant sur les oppositions : « Moi je suis grand, toi tu es petit. » « Moi je range, toi tu déranges» « Toi, patatras ! Moi, sparadrap ».

Analyse :

Beaucoup d’humour et de tendresse dans cet album qui joue sur les oppositions et les contraires entre un grand et un petit, entre un parent et un enfant, mais pas seulement : il y a de la complicité et de l’affection entre ces deux écureuils là. Les illustrations sont pleines de vie, elles se répondent d’une page à l’autre et complètent bien le texte.  Simple et efficace ! Un album subtil.
(un bémol : pourquoi tout à coup ce mot si familier « bifton » ? Mais c’est un minuscule bémol au regard de la qualité de tout le reste).

MDN Les Ulis

C’est à moi !

Auteur : Anna Kang
Illustrateur : Christopher Weyant
Traduit de l’anglais (États-Unis) par aurélie Desfour
Editeur : Gautier-Languereau
Date de parution : Septembre 2015
ISBN : 9782013978859
Âge : 3 ans

Résumé :

Deux ours, un grand et un petit, se disputent un fauteuil : il est à moi, non à moi, j’étais là le premier, oui mais maintenant j’y suis…

Analyse : 

On retrouve les personnages de « Tu n’es pas (si) petit » du même duo. Les illustrations sont vraiment dynamiques, les ours sont à croquer. L’histoire, classique, d’une dispute, est bien menée, avec une chute en clin d’œil qui ouvre l’imagination du petit lecteur. Coup de cœur de ma collègue Tasnim.

MDN Les Ulis

Pas de panique

Auteur : Quentin Blake
Traduit de l’anglais par Catherine Gibert
Editeur : Gallimard Jeunesse
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782070660896
Âge : 5 ans

Résumé :

Ils sont cinq amis, Zelda, Max, Simona, Mario et Eric, tous fantastiques. Chacun a un talent : Zelda voit très bien, Max entend finement, Eric aussi a un talent mais on ne sait pas lequel. Toute la troupe part en pique-nique avec Eddie leur accompagnateur. Tout le monde se régale quand tout à coup Eddie se sent mal. Il faut le secourir.

Analyse :

Je jubile, comme toujours devant les dessins de Quentin Blake. Mais cet album-ci est vraiment particulier : on nous dit que Max entend fameusement bien, mais c’est à nous de voir qu’il porte des lunettes vraiment épaisses. On applaudit à la force de Mario, sans rien dire de son fauteuil roulant. Rien n’est souligné, tout est subtil. Une personne handicapée est avant tout une personne. Et ici on s’attache à une aventure plutôt qu’à une différence.

MDN Les Ulis

Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

Et pattes à qui ?

Auteur : Jean Maubille       
Éditeur : L’école des loisirs
Collection : Pastel
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782211221665
A partir de 18 mois

Résumé :

De page en page, l’ouverture d’un rabat permet de découvrir à quel animal appartiennent les pattes dont on ne voit initialement que l’extrémité.

Analyse :

Un petit album cartonné qui amusera les très jeunes lecteurs en leur permettant de découvrir différents animaux et d’observer leurs différences.
Les animaux rencontrés sont classiques pour la plupart. Leur illustration, volontairement naïve, est bien identifiable (malgré la première apparition du crocodile qui souffre d’un curieux placement de ses pattes !)
La petite blague finale permet une révision de l’ensemble des animaux découverts.

Véronique N.

Diable d'où viennent-ils ?

Auteur : David Ivar
Illustratrice : Marion Hanania
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Date de parution : Septembre 2015
ISBN : 978-2070665907

Résumé et analyse : 

"Diable d'où viennent-ils" est une mise en images du poème de David Ivar. Tout au long des pages, d'étranges créatures inspirées des figures mortuaires mexicaines apparaissent.
Mais diable d'où viennent-ils? Ils ne parlent pas, on ne connaît pas leurs pensées intimes, et on ignore tout de leur destination. Ces êtres évoluent dans un univers désolé où cohabitent ombre et lumière. Ils surgissent parfois d'endroits angoissants (un puits, une flaque où les serpents grouillaient).
David Ivar et Marion Hanania distillent une atmosphère inquiétante, étrange, mystérieuse. La dernière page apportera une réponse à l'origine de ces pantins, qui se terminera sur une note plus rassurante et apaisante.

Un album original et mystérieux qui s'adresse plus aux adultes qu'aux enfants.

Tatiana R.

Le gros navet

Auteur : Bernard Villiot
Illustrateur : Christophe Alline
Éditeur : l' Elan Vert
Collection : Les petits m les contes
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 978-2844553379

Résumé :

Bernard Villiot et Christophe Alline nous propose le célèbre conte randonnée du Gros navet. Un heureux jardinier, décide un jour d'arracher le gros navet qui a poussé dans son potager. N'y arrivant pas, il décide d’appeler sa femme, mais en conjuguant leurs efforts, ils échouent... 

Analyse :
 
Les petits et les grands apprécieront les rimes et allitérations savoureuses : "il était aussi gros qu'un popotin d'hippopotame !" ou bien : "Nom d'une binette à courgette!".


Tatiana R.

Les contes défaits - Le Petit Poucet

Auteur : Fabrice Colin
Illustrateur : Zelda Zonk
Éditeur : PlayBac
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 978-2809654301

Résumé et analyse :

Les contes défaits reprennent les grands classiques de notre enfance pour les remettre au goût du jour ! Tout en gardant la version originale des textes de Charles Perrault (l'éditeur précise malgré tout la suppression de quelques passages), Fabrice Colin et Zelda Zonk, proposent une deuxième lecture de l'histoire du Petit Poucet à travers les illustrations. On découvre des parents heureux de se débarrasser de leurs enfants car ils en avaient marre de les aider à faire leurs devoirs. Ou encore, le Petit Poucet demande à ses frères une pièce, afin de regarder dans les jumelles panoramiques d'où vient la fumée qui s'élève de la forêt. 
D'un côté, nous restons fidèles à l'histoire du Petit Poucet avec les textes de Charles Perrault, d'un autre, nous avons une version moderne et actuelle de l'histoire grâce aux illustrations.
Une agréable découverte, qui fera rire les petits et les grands.

Tatiana. R

Encore !

 Auteur : Tracey Corderoy
Illustrateur : Tim Warnes
Éditeur : Mijade
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782871429357

Résumé :

Après l'album "Non !" et "Pourquoi ? pourquoi ?", une nouvelle aventure d'Arthur, le petit rhinocéros le plus craquant ! Quand Arthur aime quelque chose, il en veut toujours plus. Il a donc un nouveau mot préféré : ENCORE ! Mais, Arthur va apprendre progressivement, qu'en avoir toujours plus, ce n'est pas forcément mieux.

Analyse  :

Un très beau livre sur l’excès que peuvent parfois avoir les enfants dans leurs tâches quotidiennes. Une histoire pleine d’humour où l’enfant apprendra avec plaisir qu’en vouloir ou en avoir toujours plus ce n’est pas forcément mieux.

Maisons

Auteur : Adèle Tariel et Aude Brisson
Éditeur : Kilowatt
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782917045398

Résumé :

Selon les époques, les climats, les cultures, les manières de vivre, chaque habitation est unique. Mais que ce soit une maison, un appartement, une tente ou une cabane en bois, nous voulons tous avoir un toit sur la tête, un abri où nous réfugier.

Analyse :

Documentaire très riche sur les habitations, agrémenté de très nombreux dessins. Livre assez complexe qui conviendra pour des lecteurs à partir de 9/10 ans.

Méli-mélo au bal des animaux

Auteur : Ella Bailey
Éditeur : Gautier-Langereau
Date de parution : août 2015
ISBN : 9782013978552

Résumé :

Viens danser avec Inès Tigresse, Anna Panda, Marco Louveteau et tous leurs amis. Claque des doigts, trémousse-toi, suis bien leurs pas de danse et tourne les pages de ce méli-mélo pour créer de nouveaux personnages très rigolos. Plus de 100 personnages à inventer en rythme et en cadence !

Analyse :

Un livre très attractif, des dessins colorés, qui permettent de créer plus de cent personnages d'animaux à inventer en combinant les pages découpées.

 Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

Zouzou et le tourbillon de l'automne

Auteur-illustrateur : Maîté Laboudigue
Éditeur : Kaléidoscope
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782877678643


Résumé :



L'automne provoque la mélancolie de Zouzou, tandis qu'il inspire la joie à ses amis musiciens. Zouzou va finalement être entraînée dans le tourbillon symphonique de cette saison colorée.


Analyse :

Un bel hymne à l'automne dans cet  album au grand format carré. Les couleurs chaudes sont bien rendues. A chaque page, on passe alternativement de la mélancolie de Zouzou (tristesse, rhume, ennui...) à la gaieté de chacun de ses amis qui jouent d'un instrument de musique pour faire chanter les arbres, danser les feuilles sur le tempo de la chanson  « C'est Gugusse avec son violon qui fait danser les filles et les garçons ». Cette alternance est difficile à raconter et hache le récit. 
Un CD accompagnateur aurait été bienvenu pour distinguer les 2 voix différentes de Zouzou et des musiciens et entendre la chanson  (une ligne de partition est écrite à la fin néanmoins).
J'ai donc été un peu gênée par la « mise en scène » pour la raconter aux enfants.
C'est néanmoins un album esthétique qui fait pendant au Sac à trous de Zouzou sur le printemps (vu en comité en 2014). Conçus tous deux de la même manière comme une lumineuse promenade et traduisant artistiquement les sensations provoquées par une saison (la musique en Automne, le dessin au Printemps). Tous deux se terminent par le rassemblement et le partage d'un beau moment.
A partir de 4 ans.

Ch.G.
Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

Alice au pays des merveilles

Auteur : Lewis Caroll
adaptation:de Joe Rhatigan et Charles Nurnberg
Illustrateur : Eric Puybaret
Éditeur : de la Martinière jeunesse 
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782732472645

Résumé :

Adaptation pour les plus jeunes des 5 premiers chapitres d'Alice au pays des Merveilles, de la chute d'Alice dans le terrier du lapin blanc à la rencontre avec la chenille bleue, en passant par tous ses changements de taille.

Analyse :

Pour les 150 ans de ce classique, multiples versions paraissent. Celle-ci est abrégée, simplifiée, mais fidèle et claire pour les enfants de 5 ans environ. C'est une introduction au monde sens dessus dessous de L.Carroll qui appelle un deuxième tome. On aperçoit d'ailleurs la table du goûter chez les fous à la fin . Si l'enfant aime cette première partie, il attendra la suite.

C'est bien écrit et joliment illustré, bien adapté pour les plus jeunes, leur rendre accessible ce beau conte complexe et leur faire aimer. La seule question qui peut se poser est :  est-ce que l'on commence par une version simplifiée pour profiter plus tôt de ce classique ou faut-il attendre d'être  plus grand pour apprécier la version intégrale ? (mais c'est le cas de tous les contes de Perrault et Grimm par exemple).

Ch.G

Le lapin magicien

Auteur : Michael Escoffier
Illustrateur : Eleonore Thuillier
Éditeur : Kaléidoscope
ISBN : 9782877678704

Résumé :

L'histoire d'une escroquerie au pays des lapins. Un lapin magicien se propose de changer des noisettes en carottes grâce à une boîte magique. Plus besoin de travailler pour manger ! Mais la récolte disparaît sans carotte en échange. La supercherie est découverte par le gentil petit lapin qui tombe dan la boîte située au dessus de la cachette d'un écureuil (qui s'était déguisé en lapin magicien). Des châtaignes piquantes seront l'instrument de la punition des lapins et la morale de l'histoire sera que rien n'est magique, c'est en travaillant que l'on gagne les carottes !

Analyse :

Les illustrations sont très drôles et expressives dans le style dessin animé. Le déroulement de l'histoire est dynamique, rythmé. Le pot au rose de l'écureuil déguisé n'est révélé que par une illustration à laquelle il faut être attentif car pas explicité dans le texte. Une illustration en verticale marque un arrêt dans le récit avant la chute finale et la morale de cette fable humoristique. Ne pas croire aux miracles. Rien n'est gratuit, il faut travailler ! Dommage ! 
Une drôle de mésaventure à raconter en automne.

Ch.G.
 Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

Dans le baba

Auteur-illustrateur : Edouard Manceau
Éditeur : Albin Michel 2015
Date de parution : Septembre 2015
ISBN : 9782226315687

Résumé :

Parce qu'il a une couronne, Bobby s'arroge les pouvoirs du roi, mais ses amis, lassés de ses ordres, se vengent en le laissant accroché à une branche d'arbre. La nuit venue, un hibou l'aide à redescendre, mais la couronne oubliée dans l'arbre passera sur la tête du hibou qui dira : «  c'est moi le roi » et pan dans le baba !

Analyse :

Voilà une petite réflexion sur le pouvoir soumise aux enfants de maternelle, toujours exprimée avec efficacité et simplicité pour ce public. Deux parties : la première, la prise du pouvoir et l'autoritarisme de celui-ci, la deuxième, le renversement de situation : la rébellion et la perte du pouvoir pour un autre.

Si l'histoire montre que celui-ci est superficiel et éphémère, il n'est pas sûr que les enfants le comprennent. Peut-être vont-ils simplement jouer à confronter leurs tailles pour voir qui est le plus grand et œuvrer pour avoir une couronne afin d'être roi à leur tour..
Moins original  que d'autres albums d' E.Manceau, car ce thème est  souvent traité, mais les dessins et le texte aux mots choisis, concis et sobre, sont fidèles à son savoir faire pour cette tranche d'âge.

Ch.G

Juliette a perdu ses lunettes

Auteur/illustrateur : Sena Keiko
Traduit du japonais par Patricia Haas
Éditeur : Picquier jeunesse
ISBN : 9782809711189

Résumé :

La petite lapine Juliette perd ses lunettes lors d'un après-midi sur la montagne. Le soir, elle part à leur recherche mais n'y voyant rien, elle confond ses verres avec les yeux d'un hibou, les branches avec la queue d'une souris, et ne reconnaît pas le fantôme qui veut lui faire peur. Lorsqu'il recherche pour elle ses lunettes et les retrouve afin qu'elle le voit mieux et puisse avoir peur (fonction de tout fantôme), le soleil se lève juste à temps pour le faire disparaître. Ainsi Juliette rentre avec ses lunettes toute reconnaissante à ce gentil personnage "je ne sais pas qui".

Analyse :

Un album pour les plus petits réalisé à l'aide de collages de papiers colorés. C'est une aventure toute simple qui pourrait être montée en marionnettes ou marottes par exemple. Elle amusera les plus jeunes porteurs de lunettes, dès 2/3 ans, surtout aux alentours d'Halloween.
Cependant, la mise en page n'est pas judicieuse par rapport au texte, en ce qui concerne les rencontres du hibou, de la souris et du fantôme. Les illustrations pleine page à gauche, vues avant celles en médaillon à droite, cassent le suspens. De même, les pages gauche et droite de la rencontre avec le fantôme devraient logiquement être inversées, à mon sens. Serait-ce dû à un problème de traduction du texte japonais où le sens de lecture est de droite à gauche ? En tout cas, cela m'a gêné dans ma présentation et ma narration aux enfants.

Ch.G

Petit ogre veut un chien

Auteur : Agnès de Lestrade
Illustrateur : Fabienne Cinquin       
Éditeur : La poule qui pond
Album syllabé (aide des lecteurs apprentis ou dyslexiques)
Date de parution : septembre 2014
ISBN : 9791093853017
A partir de 4 ans

Résumé :

Petit ogre obtient de ses parents qu’ils lui achètent un chien ; mais pendant qu’il est à l’école, Papa ogre mange le chien ! S’ensuivent une série d’animaux de compagnie qui auront le même sort. Jusqu’à ce que Petit ogre comprenne la situation et ruse en demandant un éléphant…

Analyse :

L’immense intérêt de cet album est sa mise en page selon le procédé de la syllabation, destiné à aider les enfants en apprentissage de la lecture ou les enfants dyslexiques : utilisation de différentes couleurs pour distinguer les syllabes prononcées, lettres muettes soulignées, petite courbe entre les mots pour identifier les liaisons obligatoires, augmentation de l’espacement des mots et des interlignes).
Le visuel résultant de la syllabation s’accorde parfaitement aux albums puisque les couleurs des syllabes et les symboles de repères semblent participer à l’illustration et y ajouter du mouvement. Le résultat est donc très agréable à lire pour tous.

Je n’ai pas été très sensible à cette étonnante histoire d’enfant qui obtient tout ce qu’il exige et de papa qui dévore tout ce que son enfant demande (simple fiction ou symbole d’un amour parental dévorateur à l’excès…?). Je n’ai pas davantage été séduite par les illustrations qui correspondent pourtant parfaitement à une histoire d’ogre par leur côté écrasant, voire oppressant.
Mais le travail de l’éditeur par le biais de cette série de livre est remarquable et aidera très certainement à encourager la lecture pour de nombreux enfants.

A noter un autre titre, de juin 2015, selon le même procédé : Le rêveur qui ramassait des papiers bonbon, de David Dumortier, avec de magnifiques illustrations de Nathalie Novi. Il s’agit d’un poème qui nous emmène dans l’univers imaginaire du rêve, très beau mais éventuellement difficile à suivre.

Véronique N.

Une journée bien remplie

Auteur : Lola M. Schaefer
Illustrateur : Jessica Meserve
Traducteur : Benjamin Kuntzer       
Éditeur : Circonflexe
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782878337976
A partir de 4 ans

Résumé :

Lola aimerait tellement s’occuper avec son grand frère…mais il est toujours occupé ! Alors elle vaque à ses occupations et son imaginaire attirera peu à peu l’attention puis le concours de son frère.

Analyse :

Sous-titré « une histoire pour les frères et sœurs », l’histoire est un exemple parfait d’alchimie au sein d’une fratrie, laquelle n’échappe pas à l’indifférence, ou au besoin d’être seul par moments, mais sait développer des temps de parfaite harmonie.
Les illustrations participent de façon essentielle à l’histoire, alternant très habilement entre réalité et imaginaire. Les dessins à la fois tendres et facétieux s’intensifient en volumes et en couleurs dans leurs représentations de l’imaginaire ; une plénitude proche du ressenti des enfants dans leurs jeux d’invention.

Véronique N.

Le grand méchant Graou

Auteur : Ingrid Chabbert
Illustrateur : Guridi       
Éditeur : Samir
Date de parution : 2015
ISBN : 9789953318059
A partir de 3 ans

Résumé :

Si les hommes savaient ! Cet animal qu’ils prennent pour un grand méchant loup n’a pour bonheur que la sieste, les papillons et l’herbe tendre. Seule une petite fille, sorte de Petit chaperon rouge, saura lui proposer son amitié et insister suffisamment pour l’obtenir sans ne rien en laisser paraître.

Analyse :

Très joli album, essentiellement en noir, rouge et blanc, dont les belles illustrations toutes simples s’épanouissent sur un papier de qualité particulièrement épaisse.
Quant au message délivré, il n’est pas moins beau : savoir dépasser les réputations pour faire tomber le masque, sans même le dire… L’utilisation de personnages connus renforce la leçon.

Véronique N.

Le nom de l’arbre

Auteur : Stéphanie Bénéteau
Illustrateur : Slavka Kolesar       
Editeur : Planète rebelle
Collection : Conter fleurette
Date de parution : 2015
ISBN : 9782924174470
A partir de 4 ans

Résumé :

Pour être sauvés de la famine, les animaux doivent savoir le nom d’un arbre inaccessible qui les nourrira alors de ses fruits.
Plusieurs animaux forts ou rapides obtiennent successivement le nom auprès d’un vieux chef mais l’oublient sur le chemin du retour. Viendra alors la tortue qui saura garder le nom en mémoire en le répétant tout le long de son chemin.

Analyse :

Une jolie version d’une histoire assez classique.
Le texte est accompagné de belles illustrations colorées, sous influence colombienne.
Le récit sur CD, fidèle au texte écrit, est dit par l’auteur avec une pointe charmante d’accent canadien. Il est agréablement accompagné de sons africains.

Véronique N.

Nous, quand on sera grands

Auteur : Jean Leroy
Illustrateur : Matthieu Maudet       
Éditeur : L’école des loisirs
Collection : Loulou & Cie
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782211224086
A partir de 2 ans

Résumé :

Le petit chaperon rouge et les trois petits cochons, tous enfants, font chacun un projet de métier qui leur permettra de s’en prendre au loup.
Ce dernier, chagriné, décide alors que lui, plus tard, les mangera tous !

Analyse :

Cet album cartonné permet, de façon très amusante et bien construite, de s’interroger sur la cause éventuelle de la méchanceté d’un être…
La démarche est bien intéressante, tout particulièrement s’agissant de personnages pour lesquels les contes classiques ont entraîné des clichés peu discutables.
Visuellement, l’album bénéficie de belles couleurs et d’une représentation simple des personnages qui nous les rend très sympathiques et vivants.

Véronique N.

 Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

Ma mère

Auteur : Stéphane Servant
Illustrations : Emmanuelle Houdart
Editeur : Thierry Magnier
Date de parution : septembre 2015
ISBN-13: 9782364747432

Résumé  et Analyse :

Cet album est un magnifique hommage à la mère. De façon poétique et métaphorique, un enfant décrit les sentiments et les émotions de cette mère à la fois joyeuse, triste et courageuse. Le portrait d’une femme moderne peint par Emmanuelle Houdart retranscrit la douceur et la mélancolie du texte. 

Un texte qui parle de cette séparation inévitable d’une enfant et de sa mère. De quelle disparition est-il question ? Certains y liront le fait de grandir, de partir du nid; d’autres y verront la séparation dû à la mort.

La lecture de cet album nécessite absolument la présence d'un adulte pour réconforter et expliquer à l'enfant cette relation. En effet, les illustrations peuvent paraître effrayantes et ambiguës.
En conclusion, nous pouvons y lire l’amour maternel incommensurable.

Si mon père était encore là...

Auteur : Yann Walcker
Illustrations : Robin
Éditeur : Giboulées
Date de parution : 10 septembre 2015
Collection : Hors Série Giboulées
ISBN-13: 9782070665655

Résumé :

Cet album recense toute  une série de choses que voudrait faire un petit garçon avec son papa. Il aimerait pouvoir passer du temps avec lui, partager des moments de complicité et surtout lui dire combien il l’aime. Hors, il ne peut pas vivre ces instants là avec lui car son papa n’est plus là.

Analyse :

Un très bel album. Par contre, il est long. Le deuil du papa est un thème assez peu traité dans les albums. Souvent, on retrouve le décès des grands-parents.
Le thème est habilement abordé. Le sujet est traité avec beaucoup de justesse, de tendresse, d’humour et de poésie.
Sur ce thème, nous avions  acheté il y a quelques années (et illustré également par Robin)  Là où mamie est partie. Il a aidé de nombreuses familles en situation de deuil dans notre médiathèque.

AGRAWAL Béatrice (Médiathèque de Gif-sur-Yvette)

Album disponible à la Bibliothèque associative de Courcelle

Yasuké

Auteur : Frédéric Marais
Éditeur : Les Fourmis Rouges
Date de parution : 17 septembre 2015
ISBN-13: 9782369020417

Résumé :

Ce récit a été inspiré de la vie de Kuru-san-Yasuké, un homme et une légende, né en Afrique en 1530 et disparu au Japon en 1582.
Voici l’histoire d’un jeune africain qui vit au pied du Kilimandjaro. Il vit auprès des animaux car les hommes ne lui adressent pas la parole. Il n’a pas de nom, seulement une trace dans le dos et personne ne le connaît. Un jour, il décide de partir pour devenir un homme comme les autres. Au loin, il voit un bateau. Il court à sa rencontre et se fait recruter comme matelot. Après un long voyage, il arrive au Japon. Le seigneur Oda Nobunaga, le pris sous sa protection et en fit un grand soldat. Le seigneur le nomma au rang de samouraï et lui demanda de choisir son nom. Yasuke fut le prénom qu’il choisit.

Analyse :

Des phrases courtes et rythmées et de sublimes illustrations, très riches et ce,  malgré le peu de couleur (marron, vert, blanc et noir). Elles sont imprégnées d’une ambiance de voyage, d’aventure, de paix et de calme aussi. Elles apportent de la force à ce récit initiatique.
La « marque » était la trace laissée par ses maîtres. Ce jeune garçon était en fait un esclave (d’où la comparaison avec celle des animaux). Ce qui explique que personne ne lui avait donné de nom.
Yasuké fut le seul samouraï noir « ayant jamais existé ». Il est à l’image de la vague d’Hokusai : simple et puissant.
J’aime bien la structure de cet ouvrage, la boucle est bouclée. On commence en Afrique, au pied du Kilimandjaro et on termine au Japon, au pied du mont Fuji.
Un coup de cœur !

L'auteur a aussi écrit Bob & Marley, la science du caca, Ephémère, La guerre des mots, La Punaise

AGRAWAL Béatrice (Médiathèque de Gif-sur-Yvette)

Que se passe-t-il dans la nuit ?

Auteur/illustrateur : Lucie Ahrweiller
Éditeur : Gautier-Languereau
Date de parution : septembre 2015
ISBN : 9782012202672

Résumé et analyse :

Dans ce très bel album, la question-titre est posée à chaque page, et une réponse est donnée : « les ours blancs marchent sans bruit », par exemple. Le décor est la banquise, où l’on retrouve quelques animaux polaires et une famille d’Inuits. On chemine tout en douceur vers le confort de l’igloo.
Les illustrations douces, en bleu et jaune, sont mises en valeur par un beau papier mat. Elles accompagnent très bien le texte minimaliste et apaisant ; l’ensemble produit un effet rassurant sur le monde de la nuit, et invite au sommeil.

A lire le soir dès le plus jeune âge. Un coup de cœur.
 
Florence Renouard (Médiathèque de Gif-sur-Yvette)

Bulles de savon

Auteur : Emma Giuliani
Éditeur : Les grandes personnes
Date de Parution : septembre 2015
ISBN : 9782 36193 398 2

Résumé :

Au fil des saisons, l’auteure égrène des souvenirs d’enfance : le plaisir de souffler des bulles de savon dans l’air ; l’été venu, de cueillir les cerises mûres sur l’arbre ; à la rentrée des classes ouvrir de nouveaux cahiers, les friandises que l’on partage avec son ami, les marrons cachés sous les feuilles d’automne, le sapin à décorer…et le premier baiser.

Analyse :

Le texte poétique évoque ces petits moments de bonheurs absolus. La mise en page est très raffinée, les éléments du décor sont en relief, de belles surprises à découvrir en soulevant les rabats.
Un livre animé magnifique, empreint d’une douce nostalgie.
Un autre livre de Emma Giuliani qui a retenu mon attention :  "voir le jour" chez le même éditeur.

Chat Chat Chat

Auteur : Pascale Parisot
Illustrateur : Charles Berberian
Date de Parution : juin 2015
Éditeur : Didier jeunesse
ISBN : 978 2 27808 150 9


Résumé et analyse :

T’es chat, tu manges, tu dors, tu bois… la vie de chat ça se résume à… chat. Non. A quoi rêve un chat ? … Sait-il danser le cha cha cha cha ?... le chat fait-il du yoga ? …

Pascal Parisot artiste protéiforme sait nous faire rire avec des chansons aux tons impertinents et drôles. Musiques chaloupées et entraînantes sur des rythmes de bossa nova, cha cha,
Dans ce disque, il nous décrit avec sa verve habituelle, la vie quotidienne du chat, ses états d’âme, et surtout sa fainéantise !
Des crayonnés dynamiques dans un style BD de Charles Berberian illustrent les textes des chansons. Pascal Parisot  déguisé en chat est irrésistible. Un livre disque à partager en famille.

 Album disponible à la Médiathèque de Gif-Sur-Yvette

Grand-père lion oublie tout

Auteur : Julia Jarman
Illustrateur : Susan Varley
Éditeur : Gallimard jeunesse
Date de parution :Septembre 2015
ISBN 9782070665693
A partir de 3 ans

Résumé :

Le grand-père de Léonard vieillit et oublie beaucoup de choses, perd des objets, ressasse les mêmes histoires… C’est perturbant pour le petit lion mais il comprend que le cerveau de son grand-père qui est fatigué et qu’il n’y peut rien si son humeur est imprévisible ou s’il oublie son prénom ! Pour l’aider, Léonard rassemble de vieux copains de son grand-père, des souvenirs vont resurgir même si cela n’efface pas complètement ses problèmes de mémoire. Bien plus tard, c’est Léonard qui sera vieux et il aura appris à ses petits-enfants à prendre soin des plus âgés.

Analyse :

Un album tout simple qui parle de la maladie d’Alzheimer et de la vieillesse sans dramatiser.

Il était une fois l’alphabet en vingt-six escales rocambolesques

Auteur : Oliver Jeffers
Éditeur : Kaléidoscope
Date de parution : Septembre 2015
ISBN : 978-2-877-67863-6
À partir de 6 ans

Résumé : 

Les lettres de notre alphabet composent des mots qui à leur tour fabriquent des histoires. Dans cet album, chaque lettre se voit offrir une histoire composée avec beaucoup de mots commençant par cette même lettre.
Oliver Jeffers transforme l'alphabet en une aventure pleine de suspense, de rebondissements et de rire.

Analyse :

Des histoires très drôles, parfois même une peu absurdes. J’ai vraiment beaucoup aimé.
Les enfants peuvent se faire lire les histoires ou lire tout seul dans l’ordre ou le désordre...
C’est jubilatoire !

Céline DAVID – BM d’Athis-Mons